Image article

Quels sont les labels bio ?

Article

Publié le


De plus en plus soucieux de ce qu’ils consomment, les français privilégient les produits issus de l’agriculture biologique. Que ce soit dans les grandes surfaces, les magasins spécialisés ou en vente directe du producteur, les mentions bio fusent. Et oui, la mention bio peut parfois être utilisée de manière abusive, alors finalement, quels sont les labels bios auxquels se fier ? 


produits-biologiques  Un label bio, kesako ?

Un produit est bio s’il répond aux exigences de la législation européenne. En effet, seulement les produits agricoles ou les denrées alimentaires issus de l'agriculture biologique peuvent faire mention du label “bio”. En outre, la production de ces produits ne doit utiliser aucun OGM, ni produits chimiques de synthèse (engrais, pesticides, désherbants) et respecter le bien-être animal

emballages-animale-référentiel  Quels sont les labels bio pour les produits alimentaires ? 

Un label unique de référence

On dénombre un seul label bio officiel qui garantit aux consommateurs la qualité et l'origine de leurs produits, le label AB, décliné par deux logos :

 produit-bio

  • Le logo AB : 
 Créé par le ministère de l'Agriculture et de l 'Alimentation, ce premier logo atteste qu’un produit contient au moins 95 % d’ingrédients agricoles certifiés bio. La mention de ce logo est pour le moment facultative.


  • Le logo Eurofeuille : 
Désormais obligatoire sur les produits bios, ce second logo est allégué aux produits respectant les prérogatives de la législation européenne. Ce logo est accompagné d’une mention désignant l’origine des matières premières utilisée ainsi que le numéro de l'organisme certificateur. Cette certification européenne ne peut être délivrée que par l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO) puis accréditée par le Comité FRançais d’Accréditation (COFRAC).


Les labels supplémentaires à connaître 

Certaines organisations publiques ou privées ont mis en place leurs propres labels bios qui certifient la provenance et la qualité des produits alimentaires. On y retrouve : 


label-bio  Bio cohérence 

Bio cohérence applique une réglementation plus stricte que le label AB, car il exige que les produits bio soient cultivés, produits et transformés sur le sol français. Ce label français couvre principalement des produits alimentaires, mais également quelques produits labellisés comme des semences, des plants ou des fleurs. Son cahier des charges est complémentaire au règlement européen car Bio cohérence effectue un contrôle externe indépendant de l'engagement des producteurs. 


écolabel-cosmos  Bio partenaire 

Cet organisme se base sur la certification européenne en y ajoutant des critères humanistes, notamment en assurant un revenu juste à ses producteurs. Ce label unique est réservé aux réseaux de distribution bio. En effet, il exige que des contrôles indépendants soient effectués à chaque étape de la chaîne de production en prenant en compte des critères agricoles, commerciaux, sociaux et écologiques. Le label Biopartenaire exige de tous une certification bio conforme à la réglementation européenne en vigueur.


agence-bio Nature&Progrès 

Le label Nature & Progrès indique que le produit cosmétique est issu de procédés physiques et traditionnels qui n’usent que d’huiles et graisses végétales issues de l’agriculture biologique. Son objectif principal reste de mettre en avant des alternatives plus respectueuses du vivant et de l'environnement au niveau de l'agriculture et de l'alimentation. Par son exigence ce label veut faciliter l'accès pour tous à une alimentation plus saine et plus équitable.


agréées-équitables FairTrade, Max Havelaar 

L’association œuvre en faveur du commerce équitable en assurant un revenu juste aux producteurs à travers le monde. Les produits FairTrade ne sont pas forcément issus de l’agriculture biologique. Le label FairTrade permet de distinguer les produits issus du commerce équitable et dont la production répond à des critères sociaux, économiques et écologiques.


exploitations-label-français  Quels sont les labels bio pour les produits non alimentaires ? 

Le champ de la réglementation bio se limite aux denrées alimentaires et aux produits agricoles. Les produits non alimentaires tels que le textile ou les cosmétiques ne peuvent être certifiés bio. Toutefois, des certifications privées ou associatives souvent attribuées d’autres label aux produits non alimentaires, informant la provenance et la qualité de composition de ces produits. Ces organisations, plus ou moins exigeantes, proposent leurs propres critères : provenance française, respect des conditions de travail, valeurs écologiques… En revanche, ces labels ne peuvent certifier que les produits sont à 100 % issus de l’agriculture biologique. On trouve parmi eux :


biodynamie-esr   Ecocert

Ce label indique que 95 % des ingrédients d’un produit cosmétique ou d’hygiène sont d'origine naturelle. Agréé par le ministère de l’Agriculture, ce label certifie que les produits ne contiennent ni parfums,ni colorants de synthèse, ni silicones. Plus qu'un simple label, Ecocert tente d'apporter des solutions durable pour favoriser des pratiques en accord avec la protection de l’environnement mais aussi en s'engagement socialement à travers ses fillères internationales. 


agro-stricts  Cosmebio 

Cette association délivre la mention Cosmebio aux produits contenant au minimum 95% d’ingrédients d'origine naturelle. Présent sur de nombreux produits de cosmétiques il permet de distinguer en un coup d’œil les cosmétiques vraiment naturels ou bio des autres. Plus que de garantir une composition plus safe des cosmétiques, le label Cosmebio prend en compte les méthodes de fabrication, en valorisant le respect de l’environnement, les engagements sociaux et les techniques de communication. 


origine-animale  Natrue 

Créé par plusieurs fabricants de cosmétiques naturels et biologiques, la charte de Natrue est très exigeante. Elle bannit l'utilisation de substance artificielle et lutte contre le greenwashing. Ce nom du label vient du mélange des mots "nature" et "true" qui signifie le vrai/l'authentique. Cette association à but non lucratif valorise et protège les cosmétiques naturels et biologiques au profit des consommateurs du monde entier notamment par son exigence en matière de durabilité et de naturalité.


 aop-vegan  Slow cosmétique 

La mention “Slow cosmétique” est gage de produits écologiques, respectueux de l’environnement et de votre peau. Ce mouvement découle de la sortie du livre Adoptez la Slow Cosmétique qui promeut une cosmétique plus sensée et plus respectueuse. C'est de là que la tendance des cosmétiques maisons naturels a émergée. Le but du mouvement est de pousser les marques à réfléchir à des compositions plus saines, plus propres et plus transparentes. Tant d'un point de vue produits que marketing. Et oui, la slow cosmétique c'est aussi des techniques de communication en accord avec ce mode de consommation éco-responsable.


agriculture-conventionnelle  Pourquoi consommer bio ?

Consommer bio c’est adopter un mode de consommation plus responsable pour la planète mais aussi pour sa santé. Cet acte citoyen glorifie l'agriculture biologique, respectueuse de l’environnement mais aussi des producteurs locaux. Le cahier des charges très strict de l'Union européenne garantit des produits sains, de plus grande qualité nutritionnelle. Et oui, manger bio c’est manger sans pesticide, sans OGM et sans engrais chimique. Contrairement à l’agriculture intensive, l'agriculture biologique met à votre disposition des produits non traités sans danger pour votre santé. Il en va de même pour les cosmétiques bio, dénués de composants chimiques, leurs vertus ne peuvent être que décuplées

manger-bio


Maintenant que vous connaissez tous les secrets des labels bios, il est temps de rejoindre le mouvement bio, non ? Vous trouverez votre bonheur dans de nombreuses épiceries spécialisées bio, directement auprès de producteurs locaux mais aussi sur la marketplace français éco responsable Cocote